20/09/2017

EAAID : Espace Associatif d’accueil individualisé

EAAID : Espace Associatif d’accueil individualisé en délégation.

téléchargement.pngSuite à la fermeture du service social, la délégation départementale 21 a mis en place avec le soutien de la CARSAT Bourgogne/Franche-Comté, un dispositif permettant de répondre aux questions sociales (AAH/PCH/cartes/ aménagement logement/recours) et juridiques des adhérents et personnes handicapées qui sollicitent la délégation 21.

Les bénévoles écoutants répondent également aux demandes émanant de la Délégation 71 et assurent un suivi des sollicitations en lien avec la Délégation 21 et 71.

Si vous avez besoin, merci de contacter les bénévoles écoutants :

tous les mardis matin de 9h00 à 11h15,

à la DD21 au 03.80.68.24.10

 

 

06/09/2017

Evaluez votre compensation sur compensationhandicap.fr

 

 BAROMETRE DE L'ACCESSIBILITE

En quelques clics et en seulement 5 minutes, vous pouvez noter plusieurs critères : l’accueil, l’information et l’accompagnement, l’évaluation des besoins, les délais d’instruction, les aides accordées ainsi que la gestion et le suivi des aides.

Vous obtiendrez ainsi le niveau de votre compensation noté sur 10, ainsi que des notes sur 10 p.

Vous pouvez ensuite comparer votre résultat avec la note dans votre département et au niveau national, et partager les résultats sur les réseaux sociaux.

Rendez-vous sur compensationhandicap.fr inscrivez-vous et répondez à 18 questions relatives à votre PCH.

Plus le nombre de répondants sera grand, plus nous aurons des résultats fiables qui nous permettront de revendiquer encore plus fortement un droit à compensation intégral répondant aux besoins des personnes en situation de handicap et de leur famille.

Donc soyons nombreux à répondre d’ici cet automne, date de médiatisation des résultats !

28/08/2017

BON A SAVOIR

Ces 2 opticiens, très motivés, proposent des consultations à domicile, ainsi qu'un accompagnement Basse Vision avec du matériel spécifique.

- LES OPTICIENTS MOBILES

Fabien BALDRAN, 06 29 37 09 41

fbaldran@lesopticiensmobiles.com

 img-formation-2.jpg

- Vision et Solution

Frédéric ATZORI, 07 68 27 11 57 ou 09 52 40 40 90

contact@vision-solutions.fr

 

De même, ce photographe se déplace à domicile :778_cropped_1330_665_90_546efcd20f47a_photographe.jpg

PHOTO EXPRESS

7 rue du Château à DIJON

03 80 30 71 54

 

N'hésitez pas à les contacter si vous avez des difficultés pour vous déplacer !

 

09/06/2016

Soirée Grand Public

 

Flyer-ConvertImage(3).jpgInvitation.jpg

Flyer144.jpg

 

 

Informations :
06 65 20 12 40
ou
06 76 04 80 27

 

 

 

Pour plus d'informations sur la Soirée Grand Public, (le déroulement de la soirée, le sujet traité, explications, ...)

cliquez ci-dessous
 

 Informations.pdf

 

03/05/2016

Tourisme & Handicap

Offre adaptée et labellisée 
« Tourisme & Handicap »


 

N’hésitez pas à faire appel aux services sur mesure de Jacqueline ALZY, pour toute recherche de prestations accessibles en Charente-Maritime (hébergement, restaurant, sites de visites, activités de loisirs, plages), mais aussi pour tous les besoins durant votre séjour (recherche de transport adapté, d’auxiliaire de vie, de loueurs de matériel médicalisé, de loueurs de vélos adaptés, etc.).

Vous trouverez sans doute la destination de vos prochaines vacances parmi les 324 structures adaptées.

 



Vous trouverez ci-dessous le dépliant touristique de l'offre :

Dépliant Tourisme-Handicap.pdf

 

 

Laissez-vous tenter par la découverte de la Rochelle,
l’Ile de Ré,
Rochefort et son arsenal,
Royan et la côte de Beauté,
l’Ile d’Oléron et le bassin de Marennes,
Saintes et la Saintonge,
l’Aunis et le marais Poitevin.

 

 

-----------------------------------------------------

Conseiller - Evaluateur Tourisme et Handicap : 

  • Emmanuel BECK 
  • N° Tél : 05 46 31 76 40

 

Conseillère en séjours adaptés :

 

 

Site : www.handicaps-charente-maritime.com

25/01/2016

PROJET DE LOI POUR UNE REPUBLIQUE NUMERIQUE

Le Collectif pour une France accessible dénonce un manque d’ambition !

logo mal voyant.jpgpodcast

47784043cab04fab86d06202e8d2a5e0.jpgAlors que le projet de loi pour une République numérique est discuté à partir d’aujourd’hui à l’Assemblée nationale, le Collectif pour une France accessible dénonce le manque d’ambition de ce texte. En effet, ce projet de loi amoindrit l’obligation d’accessibilité numérique telle qu’elle était prévue dans la loi handicap de 2005. De plus, cette obligation d’accessibilité numérique ne concerne pas tous les sites web et les sanctions prévues en cas de non-respect ne sont pas dissuasives.
Le collectif rappelle que le manque d’accessibilité numérique exclut de la société des millions de citoyens. Il demande donc d’inscrire dans la loi une obligation de mise en accessibilité pour tous les nouveaux sites créés à partir du 1er janvier 2017 et une mise en accessibilité des sites existants d’ici 3 ans maximum.

Le Collectif pour une France accessible déplore particulièrement l’article 44 du projet de loi. Il ne répond pas aux besoins des millions de citoyens en situation de handicap ou des personnes âgées qui ne peuvent pas accéder aux services et outils numériques comme tout un chacun. En effet, cet article, qui ne concerne que les sites des services publics, permet de contourner l’obligation d’accessibilité : il ne sera pas obligatoire pour ces sites de se rendre accessibles mais uniquement de s’engager dans une programmation de mise en accessibilité. Les sanctions financières en cas de non-respect sont trop faibles et n’auront pas de caractère dissuasif.
Par ailleurs, les sites privés sont exclus d’une obligation de mise en accessibilité.
Le collectif souligne également qu’un projet de directive européenne prévoit l’obligation de mise en accessibilité numérique des sites et services : prendre en compte ces besoins dans ce projet de loi c’est anticiper cette réglementation européenne à venir !

Le collectif rappelle que le manque d’accessibilité numérique impacte la vie quotidienne et citoyenne d’une grande partie de la population.
En l’état ce projet de loi ne permettra pas de réduire la fracture numérique dont sont notamment victimes les personnes en situation de handicap et les personnes âgées.

C’est pourquoi le collectif demande que les sites web publics et privés, les progiciels et les applications numériques créés à partir du 1er janvier 2017 soient soumis à une obligation d’accessibilité numérique, sous peine de sanctions financières à hauteur de 45 000 € d’amende.
Pour les sites existants publics et privés, les progiciels et les applications numériques, le collectif souhaite une mise en accessibilité de tous les sites dans les 3 ans au maximum, sous peine de sanctions financières à hauteur de 45 000 € d’amende.

 Contact presse :
APF : Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 ou 06 89 74 97 37

Pour rejoindre le collectif : collectif.france.accessible@gmail.com
Suivez-nous aussi sur facebook https://www.facebook.com/Collectif-pour-une-France-Access...