Accessibilité

  • Sitting place handicapée

    Sitting "Place Handicapée"

    On se retrouve samedi 16 février à Panthier

    à 14h30

    pour rappeler ( et en particuler  à M. Patriat )

    qu'une place vide  n'est pas une place libre!!

    il faut soit un GIC 

    soit une Carte Mobilité Inclusion Stationnement

    Lire la suite

  • Communiqué de Presse Loi "handicap" 11 février 2005 les droits fondamentaux et la dignité ne sont toujours pas respectés!

    PCH.jpg

    14 ans après la promulgation de la loi « handicap » du 11 février 2005, les attentes des personnes en situation de handicap et de leur famille sont toujours aussi fortes et les déceptions toujours aussi grandes. Les principaux piliers de cette loi (accessibilité, compensation, ressources, accès aux droits) ont été peu à peu détériorés.

    APF France handicap s’alarme et dénonce les reculs récurrents opérés par les différents gouvernements qui se sont succédés depuis plus de dix ans : Quand les personnes en situation de handicap verront-elles enfin leurs droits fondamentaux reconnus ?

     

    La suite du communiqué de Presse : DC_loi11fév2005.pdf

  • Accessibilité des logements : APF France Handicap et le GIHP se félicitent de l'obligation d’ascenseurs dans les immeubles neufs à partir de trois étages

    Après des mois de négociation, un nouveau décret prévoit que les immeubles de plus de deux étages soient désormais dotés d’un ascenseur, et sans conditions, contrairement à ce qu’il était prévu à l’origine.

    Cette avancée répond à une forte demande exprimée depuis des années par de nombreuses associations dont APF France handicap et le GIHP.

    Elle n’empêche pas les associations de rester vigilantes sur le projet de loi ELAN concernant l’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les programmes de construction de logements neufs. 

    Pour lire la suite du Communiqué de Presse2598911325.docx

  • Résultats du Baromètre de l'accessibilité universelle 2018

    Capture.PNG

     
    APF France Handicap, en lien avec le collectif pour une France accessible, a conçu ce baromètre pour mesurer la dynamique de mise en accessibilité des villes.
     
    Le questionnaire portait sur trois thèmes :
    - l'accessibilité de la chaîne de déplacement dans la commune
    - la qualité d'accueil et d'informations dans la commune
    - l'évaluation de la politique d'accessibilité
     
    il a été impossible de réaliser un classement général fiable, mais l'APF a finalement  réalisée une synthèse nationale.
    68 villes seulement ont répondu, dont Dijon. 

    Par conséquent, APF France Handicap a décidé de ne pas établir le classement d’accessibilité des villes, ni d’en faire une communication aux médias le 3 décembre, comme cela était initialement prévu.

    C’est pourquoi nous proposons une synthèse nationale du baromètre issus des réponses des villes qui ont répondu :

    En moyenne :

    • 42% des villes ignorent le nombre d'Etablissements Recevant du Public accessibles sur leur territoire. D'ailleurs il y a 33% d'ERP accessibles
    • 44 % d'ERP ont déposé un Agenda d'Accessibilité programmé (AD'AP)
    • 44 % des écoles sont accessibles
    • 68 % des piscines 
    • 79% des stades
    • 67 % des lignes de bus
    • 14 % des villes publient les ERP accessibles ayant déposé un Ad'AP sur leur site internet, alors qu'il s'agit d'une obligation.
    • 4% du personnel à été formé aux handicaps.

    Pour plus d'informations : Synthèse baromètre 2018 (1).pdf