Combattons l'Injustice

  • Soirée « étrangers dehors » : de nouvelles avancées

    Face à la haine et à la violence de l’extrême-droite, soyons solidaires les un.e.s avec les autres !

    Suite à l'annonce de la soirée « White boys Summer, AUSLANDER RAUS » prévue ce week-end et organisée par le groupuscule « Hélix Dijon » , Union syndicale Solidaires 21 a publié un nouveau communiqué concernant son combat pour l'interdiction de cette soirée raciste.

    Pour lire le communiqué de l'organisation, cliquez ici.

     

  • Ensemble, contre l’extrême droite

    Appel commun des organisations de Côte-d’Or

    Nous, syndicats et associations, avons décidé d’agir ensemble sur tous les territoires pour battre l‘extrême droite lors des élections législatives des 30 juin et 7 juillet 2024 et porter ensemble des mesures concrètes de solidarité, d’égalité et de justice. Nous en appelons à la mobilisation de toutes et tous.

    Concert "Ensemble contre l'extrême droite ! "

    mercredi 26 juin, à partir de 19h30, à la Vapeur

    Concert.jpg

    240622 Tract concert A4 - Ensemble, contre l'extrême droite - Côte-d'Or.pdf

     

  • Les états généraux - 20 février 2024 !

     

    Etats généraux_page-0001.jpg

    Etats généraux_page-0002.jpg

    Si vous souhaitez participer à cette journée, n'hésitez pas à contacter votre délégation : 03.80.68.24.10

  • Loi Immigration : APF France handicap dénonce une loi qui bafoue les droits fondamentaux

    Communiqué de presse APF France handicap

    Alors que la loi Immigration vient d’être votée, APF France handicap s’indigne d’un texte scandaleux, attentatoire à la dignité et aux droits des migrants, portant des atteintes graves aux droits des personnes et contraire aux valeurs de la République. Un signal effrayant pour notre pays, le « pays des droits de l’homme » !

    « J’ai honte de constater qu’en France, les marchandages politiciens bafouent allègrement les droits fondamentaux, fulmine Pascale Ribes, présidente d’APF France handicap. L’adoption de cette loi est une atteinte grave à l’Etat de droit. La France régresse et bascule dans l’obscurantisme avec ce texte. »

    L’association déplore notamment le détricotage du titre de séjour pour soins et exprime de fortes craintes sur la réforme de l’AME à laquelle elle restera très attentive.

    Pour APF France handicap, il ne peut y avoir de compromis sur les droits fondamentaux.

    L’association s’oppose fermement à la notion de préférence nationale qui divise et sépare.

    Elle fera tout ce qui est possible de faire pour dénoncer la légalité de ces dispositions scandaleuses et demande :

    - Le contrôle de la constitutionnalité
    - Le contrôle de la conventionnalité (qui vise à vérifier que la loi française apparaît compatible avec les traités et accords internationaux que la France a ratifié)
    - Que le président de la République demande au Parlement, selon l’article 10 de la Constitution une nouvelle délibération de la loi.

    APF France handicap reste mobilisée et continuera son combat contre l’exclusion et pour la dignité et le respect des droits et libertés de toutes et tous, avec celles et ceux qui partagent ses valeurs, des valeurs d’ouverture et de solidarité. 

    Contact presse : Sophie Lasbleis
    Tél. 06 89 74 97 37 – sophie.lasbleis@apf.asso.fr