11/10/2017

Lancement d’une pétition portée par 11 associations

logos.jpg

« Allocation adulte handicapé, pensions d’invalidité :

Non au recul des droits, non à l’aggravation de la précarité ! »

 

625683120.jpg

L’AFM-Téléthon, Aides, l’APF, la CFPSAA, la FFAIMC, la Fnath, le GIHP, Santé Mentale France, l’Unafam, l’Unapei et l’Uniopss viennent de lancer une pétition : « Allocation adulte handicapé, pensions d’invalidité : Non au recul des droits, non à l’aggravation de la précarité ! ».

Lors du Comité interministériel du handicap, le 20 septembre dernier, le Premier ministre et la Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées ont annoncé une revalorisation de l’allocation adulte handicapé (AAH) de 90€ par mois, d’ici fin 2019. Mais cette mesure ne concernera pas l’ensemble des allocataires de l’AAH : au contraire, certains perdront même plusieurs dizaines d’euros par mois. Quant aux salariés bénéficiaires d’une pension d’invalidité, ils perdront en moyenne 158€ par mois !

L’AFM-Téléthon, Aides, l’APF, la CFPSAA, la FFAIMC, la Fnath, le GIHP, Santé Mentale France, l’Unafam, l’Unapei et l’Uniopss dénoncent ces économies réalisées sur le dos des personnes en situation de handicap et adressent une pétition au président de la République, au Premier ministre, à la Ministre des Solidarités et de la Santé et à la Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapés. 

  • Voici le texte de la pétition

« Allocation adulte handicapé (AAH), pensions d’invalidité : une stagnation voire un inadmissible recul du pouvoir d’achat pour 500 000 personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante annoncés de manière brutale, sans aucune concertation. 

Ces dernières seront partiellement ou totalement exclues des avancées, encore timides et différées dans le temps, que constituent les revalorisations de l’AAH et de la prime d’activité annoncées récemment. 

Qui seront les principales victimes ? 

  1. Les allocataires de l’AAH vivant en couple : pas de gain en pouvoir d’achat pour 230 000 personnes !

Le gouvernement a décidé le gel du plafond de ressources appliqué au couple sans répercuter la hausse annoncée dans le plafond. Mécaniquement, les couples ne bénéficieront donc pas d’augmentation de leur pouvoir d’achat, ces nouveaux modes de calcul neutralisant la revalorisation. 

  1. Les bénéficiaires du complément de ressources : perte très significative de pouvoir d’achat ou très peu de gain pour 65 000 personnes !

Le gouvernement prévoit la fusion des deux compléments d’AAH (majoration pour la vie autonome de 104,77 € / mois et complément de ressources de 179,31 € / mois). Cette fusion s’alignerait sur le montant le plus faible des deux. Les critères d’éligibilité à ces compléments étant différents, cette fusion entraînera au mieux un gain de pouvoir d’achat à la fin du quinquennat de 15 € / mois, au pire une perte de près de 90 € / mois (perte de la garantie de ressources, droit acquis de haute lutte en 2005). 

  1. Les personnes titulaires d’une pension d’invalidité : perte substantielle de pouvoir d’achat pour 250 000 personnes !

Les pensions d’invalidité n’ont été revalorisées que de 1 % en quatre ans. Le gouvernement prévoit qu’à compter du 1er janvier 2018, la prime d’activité pour les salariés bénéficiant d’une pension d’invalidité sera supprimée soit une perte moyenne de pouvoir d’achat de 158 € / mois. 

Sans compter les pensionnés d’invalidité qui ne peuvent travailler et les aidants percevant le dédommagement PCH qui sont actuellement assujettis à la CSG. Ces derniers seront impactés de plein fouet par son augmentation, sans qu’aucune compensation n’ait été prévue. 

Ces décisions inadmissibles, sont contradictoires avec les engagements du président de la République pour l’amélioration du pouvoir d’achat de TOUTES les personnes en situation de handicap. 

Ensemble, disons « Non au recul des droits, non à l’aggravation de la précarité des personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante ! »

Aidez-nous à demander au gouvernement la suppression de ces mesures qui mettent en grande difficulté des centaines de milliers de personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante! 

Signez cette pétition !  

Contact : 03 80 68 24 10

20/09/2017

EAAID : Espace Associatif d’accueil individualisé

EAAID : Espace Associatif d’accueil individualisé en délégation.

téléchargement.pngSuite à la fermeture du service social, la délégation départementale 21 a mis en place avec le soutien de la CARSAT Bourgogne/Franche-Comté, un dispositif permettant de répondre aux questions sociales (AAH/PCH/cartes/ aménagement logement/recours) et juridiques des adhérents et personnes handicapées qui sollicitent la délégation 21.

Les bénévoles écoutants répondent également aux demandes émanant de la Délégation 71 et assurent un suivi des sollicitations en lien avec la Délégation 21 et 71.

Si vous avez besoin, merci de contacter les bénévoles écoutants :

tous les mardis matin de 9h00 à 11h15,

à la DD21 au 03.80.68.24.10

 

 

12/06/2017

La Caravane des oubliés

Du 18/05 au 1/06/2017 l'APF soutenue par un certain nombre d'associations : AFSEP, AMI 71, les aveugles et malvoyants du Creusot, ATD Quart Monde ... a sillonné les routes de Côte d'Or et de Saône et Loire à la rencontre de chacun(e) mais aussi des candidats aux élections législatives (EELV, France insoumise, LR...)pour parler des solidarités, toutes les solidarités contre les exclusions, les discriminations !! Différent comme tout le monde !!

« Nous ne voulons pas de pitié mais un sourire. Toute personne valide est une personne en position de handicap qui s’ignore car personne n’est à l’abri de rien. »

 

 « Si on jugeait les gens non pas sur la couleur de leur peau mais sur la couleur de leur cœur on vivrait mieux ensemble »

 

« Dans la devise républicaine, il y a le mot 'Fraternité' donc 'Solidarité' ». A méditer…

Lors de son passage à Mâcon, la caravane des oubliés a été filmé par France 3 Bourgogne et diffusé dans le 19/20 du jeudi 1 juin : 

 


Saône-et-Loire : une caravane sillonne les routes pour échanger sur la paralysie

05/05/2017

Élection présidentielle - Déclaration de l'APF

Pour une société solidaire et ouverte à tous ! 

Dans l'esprit de son projet associatif, l'APF, l'une des premières associations de France, à la responsabilité d’exprimer sa propre vision de la société.

Le 7 mai, les Français.es seront invités à faire un choix entre deux visions radicalement différentes de notre société.

La société que l'APF appelle de ses vœux est celle qui porte les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité ; mais aussi laïcité, refus de toute les discriminations, promotion du vivre ensemble.

Cette société est solidaire et ouverte à tou.te.s :

• Elle combat les préjugés et les discriminations pour rendre effectifs les droits de l'homme ;

• Elle s'oppose à toute logique d'exclusion et à toute injustice sociales ;

• Elle porte un attention et offre une protection particulière aux personnes les plus vulnérables et défend la participation sociale de chacun.e, quelques soient ses capacités ; 

• Elle permet à chacun.e d'avoir sa place et respecte celles des autres.

Cette société s'appuie sur le respect effectifs des droits fondamentaux, notamment ceux inscrits dans la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 et garantis par la convention internationale des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

L'APF souligne également l'impact positif des politiques européennes et international sur les politique national en matière de droits fondamentaux : accessibilité et conception universelle, non-discrimination...

Notre association est et restera mobilisée pour la défense et la promotion des droits des personnes, pour que l'inaccessibilité, le défaut de ressources décentes et le sous-financement des aides humaines et technique cessent d'être des freins à la participation des personnes en situations de handicap à la vie de la Cité.

En tant qu'acteur de la société civile, l'APF continuera de porter demain l'ambition d'une société dans laquelle les personnes en situation de handicap trouveront enfin pleinement leur place.

 

06/04/2017

Répondons présent ! à l’appel des solidarités

801769409.2.pngDans le cadre de notre mobilisation citoyenne et interassociative pour les élections de 2017, l’APF est partie prenante de l’Appel des solidarités, une campagne initiée par la Fondation Nicolas Hulot avec un partenariat France Inter.

80 organisations des champs de l’environnement, de la solidarité nord-sud, de la lutte contre la pauvreté et de l’exclusion et des mouvements citoyens ont rejoint cet appel.

1118783511.jpg

13/03/2017

"Nageons dans la peau d'un autre"

 Affiche-Nageons-dans-la-Peau-d'un-Autre.jpg

Dans le cadre de la semaine nationale des personnes en situation de handicap, Handphyclub et la piscine Olympique du Grand Dijon organise une grande journée de sensibilisation, le lundi 13 mars de 10h00 à 20h00 à la piscine Olympique.

L’espace d’un instant, évoluez à travers la Piscine Olympique du Grand Dijon, sur terre ou dans l’eau, dans la peau d’une personne en situation de handicap.

Cette journée donnera la possibilité aux personnes qui le désirent de participer à des ateliers ludiques de mise en situation mais également aux personnes en situation de handicap de découvrir les disciplines handisport, d'obtenir des informations via les différentes associations présentes ...

Au programme :

 

Entrée au tarif habituel - Accessible à tous (enfants, adultes, valides et personnes à mobilité réduite).