27/03/2014

LES ENGAGEMENTS POUR LES MUNICIPALES

Voici la liste des engagements que nous avons transmis aux candidats des élections municipales, afin qu'ils s'engagent pour une politique plus inclusive : 

1494031105.JPG  

1.  Permettre l’accès à la vie publique et politique c'est-à-dire permettre l’accès aux administrations (mairies, CCAS…) pour que les personnes en situation de handicap et leur famille puissent faire valoir leurs droits et exercer leurs devoirs ; faire vivre la concertation avec les citoyens et les associations qui les représentent.

2.  Respecter et faire respecter le délai de 2015 de mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports dépendant de la politique municipale et intercommunale et inciter les petits commerces, les lieux culturels privés, les cabinets médicaux, etc. de la municipalité à se rendre accessibles.

3.  Permettre l’accès au logement des personnes en situation de handicap.

4.   Soutenir et développer la commission communale d’accessibilité.

5.   Accompagner la mise en accessibilité des établissements scolaires de la municipalité et  permettre à tous les enfants et jeunes en situation de handicap d’accéder – en fonction de leur âge – à la crèche, aux activités extra et péri-scolaires.

6.  Respecter l’obligation d’emploi de personnes en situation de handicap dans la munici­palité et dans les administrations dont la mairie a la tutelle ; faire appel au travail adapté ; inciter les entreprises de la commune à répondre à l’obligation d’emploi de personnes en situation de handicap (appels d’offres, marchés publics…).

7.  Permettre l’accès aux soins et à la prévention des personnes en situation de handicap dans le cadre de l’action sociale de la municipalité.

8.  Apporter des réponses adaptées et de proximité aux personnes en situation de handicap isolées ayant des difficultés financières et/ou ayant besoin de services d’aide de proximité et aux familles dont un des membres est en situation de handicap, dans le cadre de l’action sociale de la municipalité.

9.   Permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder aux lieux et aux activités de sport et de loisirs gérées par la municipalité, ainsi qu’aux associations sportives ou culturelles.

 10.  Permettre le lien social dans la commune par une politique d’aide et de soutien aux associations (aides matérielles et financières) et par une politique de réduction de la fracture numérique.

handicape_en_fauteuil.gif

 

24/03/2014

L’APF DEMANDE AUX CANDIDATS DE S'ENGAGER POUR L'ACCESSIBILITE!

è.PNG

Après avoir interpellé les candidats sur leur programme, l’APF leur demande de s’engager officiellement pour l’accessibilité de leur ville en signant son appel sur www.necoutezpasleslobbies.org et www.change.org/accessibilite. 

Elle les invite ainsi à rejoindre les plus de 100 000 citoyens qui ont déjà dit Oui à l’accessibilité, et Non à 10 ans de plus- en signant cette pétition soutenue par Philippe Croizon

Les futurs élus municipaux ne peuvent pas rester sourds à ce combat pour l’accessibilité qui réunit largement les Français en étant ni partisan, ni communautaire et qui est révélateur d'une véritable demande sociale, puisque l'accessibilité profite à de nombreux publics (personnes âgées, parents de nombreux publics (personnes âgées, parents avec poussette, les femmes enceintes, etc...). 

L’APF appelle également les Français à poursuivre et amplifier ce véritable élan de solidarité qui dit aussi l’envie d’égalité et de fraternité, et à interpeller les candidats sur les réseaux sociaux : #LibertéEgalitéAccessibilité 

En février dernier, l’APF sortait son baromètre de l’accessibilité des villes en France avec un constat accablant : à peine plus de la moitié des écoles et seulement 42% des réseaux de bus accessibles aux personnes en situation de handicap par exemple. 

Or, les municipalités ont un rôle fondamental dans la prise en compte des 10 millions de citoyens en situation de handicap (Chiffre INSEE) et la mise en œuvre d’une politique de proximité du handicap

En ce qui concerne l’accessibilité, les municipalités sont en 1ère ligne puisque la liberté d’aller et venir dépend de leur volontarisme politique en la matière. 

À quelques jours du 2ème tour des élections municipales, l’APF attend donc des candidats un engagement fort et concret pour l’accessibilité de leur ville : la signature de sa pétition pour l’accessibilité sur www.necoutezpasleslobbies.org et www.change.org/accessibilite. 

Elle appelle aussi chaque citoyen à interpeller les candidats sur ce sujet grâce au hashtag 

#LibertéEgalitéAccessibilité 

MUNICIPALES 2014 : LES ENGAGEMENTS DE F. REBSAMEN VIS-A-VIS DU HANDICAP

 

arton653.jpg

Les engagements de Dijon Avec Vous – François REBSAMEN pour la mairie de DIJON (Côte d’Or) pour une politique municipale inclusive.

1. La citoyenneté et la démocratie participative 

·   Permettre l’accès à la vie publique et politique et notamment permettre l’accès aux administrations (mairie, CCAS) pour les personnes en situation de handicap et que leur famille puissent faire valoir leurs droits et exercer leurs devoirs. Toutes les nouvelles structures ou structures rénovées répondent à cette exigence de la ville. En 2013, a notamment été mis en place un nouvel accueil social plus spacieux et adapté au 11 rue de l’Hôpital pour le pôle handicap du CCAS et des travaux importants d’accessibilité ont été réalisés au sein de la maison des seniors et de l’OPAD.

·    Les commissions communales et intercommunales seront poursuivies afin de faire vivre la concertation avec les associations et les citoyens qui les représentent.

·  Tous les bureaux de vote sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

2. L’accessibilité du cadre bâti, de la voirie, des transports et du logement.

<!          · Vote d’un « Agenda d’accessibilité programmée : Ad’AP ».

<!       · Accessibilité des rames du TRAM.

<!       · Accessibilité de Divia-city aux fauteuils.

<!       · DiviAccès.

<!      · Equipement des minibus de rampes rétractables et espaces réservés aux   personnes en situation de handicap.

<!        · Equipement progressif du réseau Divia en bus accessibles aux personnes à mobilité réduite.

<!         · Près de 80% des commerces devenus accessibles grâce à la piétonisation de la rue de la Liberté.

<!       · Distribution gratuite aux dijonnais et habitants du Grand Dijon de boîtiers permettant d’actionner      les feux sonores.

<!        · Etude de faisabilité pour doter d’un GPS les non-voyants afin de leur permettre de se déplacer seuls dans la ville.

 

    3. Le logement

·         · Réalisation du recensement des offres de logements accessibles.

        · Création de logements accessibles dans les programmes neufs.

    · Soutien à la création par les Associations de maisons d’accueil ou foyers adaptés.

 

4. La politique municipale d’accessibilité 

·    Site internet de la ville adapté.

·   Installation de scanners à lecture orale pour les non-voyants au CCAS et à la Maison des Associations.

·   Recours à des traducteurs en langue des signes.

·   Formation du personnel au handicap et à la langue des signes.

·   Installation des boucles magnétiques dans les salles de la ville.

·   Etude de la prise en compte du handicap psychique dans la signalétique.

·  Agenda de la Culture Accessible travaillé tout le long de l’année avec l’ensemble des structures du monde de la culture (musées, lieux d’expositions, théâtres et cinémas y compris).

 

5.  L’éducation

·  Equipement de tous les établissements scolaires de rampes au niveau du Rez de Chaussée.

·  Développement de l’installation d’ascenseurs.

· Accueil de classes d’intervention spécialisée et d’enfants en situation de handicap dans les centres de loisirs et dans les structures de la Petite enfance.

·  Sensibilisation et formation des animateurs aux différents handicaps.

·  Poursuivre l’effort d’intégration des enfants présentant des troubles par un accueil individualisé et la mise en place de paniers scolaires (restauration/allergies ou pathologies).

 

6.  L’emploi

·    La ville de Dijon et son CCAS ont fait du handicap un axe majeur de leur politique en matière de gestion des ressources humaines :

·   Le plan de formation touche les membres des instances paritaires, les tuteurs, les cadres, les équipes accueillant un agent en situation de handicap.

·    Mise en place d’une formation en langue des signes en lien avec le CNFPT.

·   Existence, au sein de la Direction des ressources humaines mutualisée Ville-Grand Dijon, d’un service d’accompagnement dédié aux agents en situation de handicap.

·   Signature d’une convention avec la FIPH (Fonds d’insertion pour les personnes handicapées dans la fonction publique) prévoyant des fonds pour des travaux d’accessibilité, des études ergonomiques et des formations.

·     Poursuite et développement des actions de sensibilisation du CCAS auprès des directions des ressources humaines des entreprises en partenariat avec la maison des entreprises.

·  Accompagnement des personnes handicapées à la semaine de l’emploi par le CCAS.

 

7.   La santé

·  Intégrer la question du handicap dans les contrats locaux de santé.

·  Poursuite de l’accompagnement vers la prévention et le soin des personnes en situation de handicap.

 

8.La solidarité

·  Actions pérennes de sensibilisation auprès de différents publics :

·  Agents de la ville et notamment ceux intervenant auprès des enfants et des jeunes dans le cadre du projet éducatif global.

·   Médiateurs culturels.

·   Grand public dans le cadre d’une campagne sur l’accessibilité dans le cadre des déplacements au centre-ville.

·  Accompagnement par le CCAS des personnes en situation de handicap à différentes manifestations sportives, festives et culturelles en partenariat avec les services et associations organisatrices (par exemple le Village goût nutrition santé, la Foire gastronomique, la Fête foraine, le Marché de Noël, après-midi Manège au Centre-Ville, Jouons de nos différences, bals organisé par la ville pour les séniors…)

·  Accompagnement des personnes en situation de handicap dans leurs démarches d’accès aux droits en lien avec la Maison de l’Autonomie (MDPH du CG21).

·    Développement des actions proposées dans le cadre du développement du réseau bénévoles du CCAS.

·   Mise en place au CCAS d’une Cellule de veille sociale et d’appel téléphonique en cas de grand froid ou de canicule.

·    Déneigement par le CCAS devant les maisons individuelles de personnes isolées âgées ou en situation de handicap.

·     Poursuite et développement de l’AMACOD : accueil et accompagnement de personnes victimes de discrimination (quel que soit le type de discrimination).

 

9.  Les sports et Loisirs

·   Création d’Création d’une section football-fauteuil avec le DFCO.

·  Développement du partenariat avec le CREPS pour l’organisation de rencontres sportives.

·   Soutien aux associations organisatrices de manifestations.

·   Développement de l’opération culture accessible avec notamment la mise en accessibilité du festival Dièse et du concert de rentrée.

·   Diffusion au sein du pôle handicap de la ville des informations sportives et de loisirs accessibles.

·   Développer l’audio-description et les visites en langues des signes dans les équipements culturels.

·   Mise à disposition de locaux et soutien financier à toutes les Associations de personnes en situation de handicap ou malades.

·   Accessibilité des piscines, des terrains de sports et du Lac Kir – avec mise à disposition de plusieurs « Tiralo » : fauteuils amphibies permettant aux personnes à mobilité réduite de rouler ou de flotter sur l’eau et donc de profiter des joies du plan d’eau.

 

10. Le lien social

·  Organisation de manifestations spécifiques tels que « Jouons de nos différences » qui réunit des publics variés autour d’activités ludiques et accessibles et permet de sensibiliser les participants aux différents types de handicap.

·   Invitation et accompagnement des personnes en situation de handicap pour assister à certaines manifestations.

·    Accueil des jeunes en situation de handicap dans les centres de loisirs et les centres socio-culturels.

 

Engagements pris le 20 Mars 2014 à Dijon, par Monsieur François Rebsamen, Sénateur de la Côte d’Or, Maire de Dijon – Président du Grand Dijon.

19/03/2014

ENJEU 8 : LE LIEN SOCIAL

Voici le huitième et dernier enjeu que nous vous soumettons dans cette période d'élections municipales pour mieux interpeller les candidats sur leurs engagements vis-à-vis du handicap.

 

lien social.jpg

- Quelle politique d’aide et de soutien aux associations (aides matérielles et financières) comptez-vous mettre en œuvre pour permettre le lien social dans votre municipalité ?

 - Quelle politique et quels moyens comptez-vous mettre en œuvre afin de réduire la fracture numérique ? 

17/03/2014

ENJEU 7: LES SPORTS ET LOISIRS

Voici le septième enjeu vous permettant d' interpeller les candidats sur leurs engagements vis-à-vis du handicap.

Casoli_athle.jpg

- Quelle politique et quels moyens comptez-vous mettre en œuvre afin de permettre à tous d’accéder aux lieux et aux activités de sport et de loisirs gérées par la municipalité, ainsi qu’aux associations sportives ou culturelles ?

14/03/2014

ENJEU 6: LA SANTE

Voici le sixième enjeu qui vous est proposé et qui doit vous permettre d' interpeller les candidats sur leurs engagements vis-à-vis du handicap.

le-comite-ethique-defavorable-al-assistance-sexuelle-aux-handicapes-238.jpg

- Quelle politique et quels moyens comptez-vous mettre en œuvre pour inciter les cabinets médicaux de votre municipalité à respecter le délai de 2015 de mise en accessibilité ?

 - Quelle politique et quels moyens comptez-vous mettre en œuvre, par exemple par le CCAS, pour permettre l’accès aux soins et à la prévention des personnes en situation de handicap ?

rubon142-5b2ac.png

 - Quelle politique et quels moyens comptez-vous mettre en œuvre pour prendre en compte dans les contrats locaux de santé les problématiques des personnes en situation de handicap et de leur famille ?