Communication

  • Réservez notre Exposition Vie affective et sexuelle

    Pendant plus de trois ans, le « café du partage » d'APF France handicap 21, a échangé sans tabou sur la vie affective et sexuelle des personnes handicapées. Adhérents, bénévoles, proches, famille, salariés, chacun s’est impliqué en partageant ses réflexions et ses impressions autour du bien-être et de l’estime de soi.

    PRET GRATUIT EXPO PLAISIRS PARTAGES.jpg

    Afin de se sentir bien dans leur corps et d’améliorer l’image d’eux-mêmes, les participants du Café du Partage ont travaillé à une exposition photos « Plaisirs Partagés » pour témoigner de leur vécu. Cette exposition souhaite sensibiliser le public et les institutions aux difficultés des personnes en situation de handicap pour accéder à une vie affective et sexuelle. Ces photos ne sont pas exhaustives, elles montrent juste qu’il peut y avoir de belles histoires et qu’elles se construisent au fil du temps, mais également que la solitude affective et sexuelle existe.

    ⇒ Nous mettons cette exposition à disposition gracieusement, alors réservez là vite !!

    Contact et renseignements :

    APF France handicap 21

    Tél. : 03 80 68 24 10

    Mail : territoire.bourgogneest@apf.asso.fr 

  • Comment vivez-vous l’après confinement ?

    images (2).jpgFrance Assos Santé, dont APF France handicap est membre actif, lance l’étude :

    « VIVRE-COVID19.fr : Comment vivez-vous l'après confinement ? ». 

    Co-construite avec les associations de patients et d’usagers, elle analyse le vécu (anxiété, prise en charge, mode de vie) des personnes atteintes de pathologies chroniques, souffrant de handicap ou investies comme aidantes, face au confinement et au déconfinement. Lancée le 20 mai 2020, 10 000 participants sont attendus.

    ⇒ Les enjeux pour les associations représentées au sein de France Assos Santé :

    • Identifier tôt les risques et tensions afin d’être à même de concevoir les messages d’informations les plus adaptés.
    • Contribuer auprès des autorités à mieux appréhender la dimension santé publique relative à ces situations.

    ⇒ L’étude :

    • mesure l’évolution de l’anxiété au cours du confinement-déconfinement parmi la population de personnes atteintes de pathologie chronique ou en situation de handicap.
    • évalue les évolutions au cours du confinement-déconfinement :
      • du vécu (anxiété) selon la pathologie, les conditions de confinement ou les variables sociodémographiques​.
      • des difficultés d’accès aux soins, comprenant les retards d’examens, d’hospitalisation, de rendez-vous et les éventuelles difficultés relatives au traitement​.
      • des habitudes de vie (sport, enfant, loisir, etc.)​.
    • évalue toute difficulté propre à certaines pathologies sur la base de critères fournies par les associations représentatives de chaque pathologie.

    Les participants à l’étude sont suivis sur une période de 12 à 24 mois selon la date d’inscription. Chaque mois, le participant reçoit un email et un sms de VIVRE-COVOID19.fr l’invitant à répondre à un nouveau questionnaire (temps de réponse : 5 minutes).

    Le questionnaire s'adapte automatiquement à la situation de la personne (âge, actif | retraité, pathologies, handicap, etc.) en fonction des informations déclarées lors de l’inscription. La confidentialité et sécurité des données sont garanties par un protocole strict.

  • Qui a dit qu’on ne courrait pas de trail avant fin juillet ?!

    Logo Trail APF France handicap.pngNi report, ni annulation, le Trail APF France handicap est maintenu et se métamorphose : le samedi 6 juin, chacun est invité à participer depuis son terrain de course favori, à moins de 100 km de chez lui !
    « Vous courez, nous agissons ! ». En effet, les fonds récoltés serviront à maintenir le lien et à répondre aux besoins des personnes handicapées fragilisées par la pandémie de Covid-19. 
    Comment participer ?

    Lors de son inscription, chaque participant choisit lui-même le montant qu’il souhaite verser à l’association sous forme de don. Il prend également connaissance du règlement et de la charte de bonne conduite afin que ce trail solidaire puisse se dérouler dans le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale. 

    Afin de garder l’esprit sportif, l’association propose différents challenges en fonction des capacités physiques de chacun. De nombreux lots sont à gagner par classement ou par tirage au sort en fonction du challenge :

    ⇒ Personnalisé - jusqu’à 10 km. Le participant fixe lui-même son objectif en nombre de kilomètres à parcourir (en marchant, en courant, en fauteuil roulant manuel ou électrique).

    ⇒ Classique - entre 10 et 20 km. Le participant parcourt une distance située entre 10km et 20km. L’organisation établit un classement avec un système de pondération en fonction de la distance et du dénivelé réalisés. 

    ⇒ Maxi - plus de 20 km. Peu importe le chrono ou l’allure... le challenge est de réaliser, au choix : la plus longue distance, le plus grand dénivelé positif, le meilleur combiné distance + dénivelé. 

    Pour les personnes souhaitant soutenir l’association sans courir, il est bien sûr possible de faire simplement un don ! 
    Pour les détails des challenges, et plus encore, rendez-vous sur www.trail-apf.fr... Il ne vous restera plus ensuite qu’à chausser vos baskets !

    « Prêts pour votre 1er trail déconfiné ? Relevez ce défi solidaire avec moi le 6 juin prochain ! »
    Anthony Gay, traileur élite et parrain du Trail APF France handicap.thumbnail_Affiche Trail APF France handicap.jpg

  • Appel à témoignage sur les difficultés rencontrées depuis le confinement et dans la reprise des soins

    téléchargement (1).jpgDepuis le début de la crise sanitaire et la mise en place du confinement, APF France handicap est fortement mobilisée pour alerter les pouvoirs publics sur la rupture des soins des personnes en situation de handicap et la qualité de la prise en charge.

    Les lignes directrices publiées pour la première phase du déconfinement répondent à un certain nombre de nos demandes, portées en notre nom et en inter-associatif avec le Collectif Handicaps et France Assos Santé. Nous saluons notamment la démarche proactive demandée aux professionnels de santé. Nous nous interrogeons néanmoins sur l’effectivité de ces meures sur les territoires et déplorons l’absence de mesure d’assouplissement du financement des transports sanitaires permettant la reprise des soins dans un contexte où les déplacements restent difficiles.

    ⇒ Afin de mieux étayer nos revendications sur les difficultés rencontrées depuis le confinement et dans la reprise des soins, APF France handicap lance un appel à témoignage :

    • Quel soin a été déprogrammé ? (préciser la fréquence)
    • Par quel professionnel de santé ? (généraliste, spécialistes, paramédicaux …)
    • Où ? (cabinet de  ville, à l’hôpital, à domicile)
    • Quelles conséquences observez-vous ?
    • Avez-vous été appelé pour reprogrammer vos soins ? Par qui et pour quels soins ?

    Merci d’envoyer une réponse par type de soins à aude.bourden@apf.asso.fr