• Comité interministériel du handicap 2018: Changera-t-il vraiment le quotidien des personnes ?

    Les personnes en situation de handicap et leur famille s’indignent de ne pas être suffisamment entendues pour que leur quotidien change réellement. D’ailleurs, 86 % de personnes en situation de handicap avaient répondu lors d’un récent sondage réalisé par l’IFOP qu’elles ne faisaient pas confiance à l’exécutif pour améliorer leur quotidien.

    APF France Handicap réagit sur le comité interministériel du handicap (CIH) qui s'est tenu jeudi 25 octobre

     Ci dessous un communiqué de presse publié par APF France Handicap :

    affiche concert.jpg

  • Expulsion d’Ema, 4 ans, polyhandicapée

    APF France handicap interpelle le président de la République 

    JE SIGNE LA PÉTITION

    APF France handicap vient d’interpeller, dans un courrier, le président de la République sur la situation d’Ema, 4 ans, polyhandicapée, originaire d’Albanie, qui risque d’être expulsée.

    Arrivée en France pour bénéficier de soins essentiels pour elle, Ema est suivie par le Camsp APF France handicap de Metz.

    Aujourd’hui, elle risque d'être expulsée, la privant de ces soins indispensables à son évolution et inexistants dans son pays d’origine.

    Un comité de soutien a été créé, à l’initiative du Camsp APF France handicap de Metz. Il a notamment lancé une pétition pour qu'Ema puisse rester en France.

    Parce qu’il y a urgence, APF France handicap en appelle au président de la République afin que la situation dramatique de cette petite fille soit prise en compte et qu’elle puisse rester en France avec sa famille pour bénéficier de l’accompagnement dont elle a besoin. 

  • Journée nationale des aidants : pour une reconnaissances sociales des aidants

    A l’occasion de la Journée nationale des aidants, le 6 octobre, APF France handicap tient à rappeler que 8,3 millions de personnes s’occupent d’un proche dépendant (parent, enfant, conjoint) en raison d’un handicap, d’une maladie ou de l’avancée en âge. Ces aidants assurent de nombreuses tâches quotidiennes indispensables pour la personne aidée, et ce sans une reconnaissance suffisante.  

    APF France handicap dénonce cette situation et  demande la reconnaissance de nouveaux droits : aides financières, droits sociaux, formations, accès à des dispositifs de répit et / ou de soutien.

    Afin de répondre à certains de ces besoins, l’association développe l’action« RePairs Aidants » afin de sensibiliser, former, et soutenir les proches aidants dans leurs missions quotidiennes.

    RePairs Aidants, un engagement pour les aidantsjournée des aidants.jpg« RePairs Aidants » est une action de sensibilisation-formation à destination des personnes (parents, conjoints, frères, sœurs…) qui apportent de l’aide à un proche en situation de handicap et qui occupent ainsi un rôle d'aidant familial, tel que défini dans la charte européenne de l'aidant familial

    Veuillez trouver ci-dessous le communiqué de presse : 

    4181182637.docx

  • Café du partage, Vie affective et sexuelle

    Le café du partage Vie affective et sexuelle aura lieu le 19 octobre de 14h à 17h à la Délégation Départementale de Longvic.

    N'hésitez pas à vous inscrire!

    Pour nous contacter : 03 80 68 24 10

    Transport : 2 euros