• Fermeture Estivale.

    fermeture estivale.jpg

  • HOMMAGE de l'APF à Alain MILLOT, notre regretté maire de Dijon

    alain35.jpg

    Au revoir, Alain, homme de convictions

    dans la lutte contre les discriminations,

    homme d'engagement

    pour une société plus juste et humaine,

    a33.jpg

    homme de soutien 

    des plus injustement meurtris,

    auprès des plus démunis,

    toujours solidaire des plus en difficultés,

    et donc présents à nos côtés

    dans les moments importants de l'APF :

    alain36.jpg

    aux 70 ans de la délégation, au repas de Noël...

    mais aussi dans les moments difficiles :

    lors des obsèques de notre ami et collègue

    bruno.jpg

    Bruno

    Aubertin,

    Représentant

    Départemental

     

    a53.jpg

    Merci, Alain, pour ton courage, ta témérité,

    ta solidarité et ton sens du service !

     

    a23.jpgNous présentons à ta femme,

    tes enfants, petits enfants,

    tous tes proches, tes amis

    nos pensées solidaires et amicales,

     

    a37.jpg

    nous t'assurons de notre détermination

    à continuer le chemin parcouru,

    et ce malgré la maladie,

    malgré le handicap !!!

     

    "Le courage avec lequel

    tu as affronté ce monstre

    nous inspire un profond respect"

     

    L'APF, solidaire et reconnaissante...

     

    à voir : infos-dijon.com

  • Citoyenne d'honneur de la ville

    flo3.jpg 

    "Je tiens à vous remercier,  Monsieur le maire,  Ainsi que Mesdames et Messieurs les élus du conseil municipal, pour ce moment chargé d’émotions et de sens que vous me permettez de vivre !"

     flo2.jpg

    Je suis à la fois émue, un peu abasourdie de tant de bonheur,

    Ravie de pouvoir partager ce temps avec vous,

    Tous mes amis, mes collaborateurs,

     Tous ceux avec qui je travaille au quotidien,

    avec qui j’espère, je lutte, je chemine… 

    flo5.jpg

    Avec tous les fervents défenseurs des droits de l’homme

    Avec tous ceux qui, proches de l’APF nous permettent d’espérer et de construire

    « Un mieux vivre ensemble »

    De partager cette distinction aussi avec ma famille bien aimée, ma maman qui ne peut-être là pour raisons de santé, mon papa trop tôt disparu, mes sœurs, frères, neveux, nièces, beaux-frères qui m’ont toujours soutenue

    Et bien sûr avec mes garçons chéris et leurs copines sans qui rien ne serait possible ! Leur soutien sans failles !

    Avec moi, c’est avant tout, M. maire, l’APF que vous honorez !

    J’ai une pensée émue pour tous ceux qui nous ont quittés : Bruno, Jean-François, Jean-Marie, Marie-Ange et bien d’autres…

    C’est la reconnaissance de tout le travail accompli,

    De l’engagement de bénévoles, de salariés,

    La détermination et l’obstination de militants, d’adhérents,

    Aventure humaine, histoires d’hommes et de femmes engagés dans des actions, des projets, des rencontres aux services des personnes en situation de handicap

    C’est en 1943 que cette aventure humaine va débuter grâce à 4 jeunes atteints de la « polio »

    Et 10 ans après, en 1943, la délégation de Côte d’Or commence à se former, ici, à Dijon, Place Bossuet et ira ensuite s’installer Cours Général de Gaulle et finira par s’implanter à Longvic

    Puis va apparaitre en 1954, l’un des premiers ateliers protégés de l’APF à Dijon qui deviendra l’Entreprise adaptée Marie-Thérèse Verreau, du nom de sa fondatrice

    Ce sera ensuite le tour du service auxiliaire de vie en 1982, un des premiers aussi, qui se mettra en place au service des personnes en situation de handicap pour permettre le maintien à domicile des personnes à Dijon puis sur l’agglo. Il deviendra un SAAD en 2009

    Et, enfin, en 1987, L’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ex- CAT) Clothilde Lamborot (du nom d’une des fondatrices de l’APF) va s’installer à Quétigny

     Au fil des années, depuis 1943, des liens étroits se sont tissés entre l’APF et la municipalité de Dijon et ce d’autant plus depuis 2001 :

    L’engagement de la ville dans la lutte contre les discriminations dont vous en êtes, M. le maire, l’initiateur et que vous avez animé avec enthousiasme

    L’implication du CCAS de la ville dans la défense des droits des personnes, la mise en place des actions de sensibilisation, le travail de partenariat avec toutes les associations, le souci des plus pauvres, des plus démunis, des plus isolés

    Je le sais d’autant plus que je suis au CA du CCAS depuis 2001 lorsque François Rebsamen m’a invité à siéger dans cette instance

    Le travail engagé par vos services sur les questions d’accessibilité même s’il reste à faire

    Le soutien que vous nous avez apporté vous et vos proches collaborateurs sur la question du logement, question cruciale pour pouvoir correctement vivre à domicile dans un lieu adapté

    (J’ai une pensée pour Myriam Bernard qui nous a si souvent soutenus !)

    L’implication politique pour une meilleure reconnaissance des droits fondamentaux des personnes en situation de handicap

    A chaque fois que nous avons besoin, les élus et les services de la ville ont toujours à notre égard une bienveillance, une attention particulière pour nos demandes et bien souvent des solutions adaptées

    Nous avons toujours eu de votre part, de celui des élus de Dijon, un soutien, une aide efficace et précieuse

    Je tiens, M. le maire, à vous dire à nouveau combien nous avons été touchés par votre présence lors de notre dernier repas de Noël

    a13.jpg

    C’est la 1ère fois depuis mon arrivée à l’APF en 1999 que le maire de Dijon nous honorait de sa présence même si bons nombres d’élus de Dijon sont venus partager ce moment avec nous

    Il y a eu du chemin parcouru

    Mais il reste encore à construire, inventer, mettre en œuvre

    J’ai la chance d’être entourée de femmes et d’hommes déterminés, engagés, tenaces, enthousiastes, malgré bien souvent des handicaps, des maladies, des dépendances pas toujours faciles à vivre mais qui, au-delà des difficultés, vont se surpasser pour améliorer la vie de leurs concitoyens handicapées et participer ainsi à une société plus solidaire, plus fraternelle et plus juste où chacun aurait sa place

     Je tiens à ajouter aussi combien j’aime notre belle ville de Dijon

    Je suis toujours fière et heureuse de faire visiter ses quartiers chargés d’histoires, son musée et ses chefs d’œuvre…

     De plus le fait d’être la 1ère femme citoyenne d’honneur de la ville me touche beaucoup. Je sais combien il est difficile d’avoir une place quand on est une femme. Nous avons beaucoup de chance dans notre pays. Ce n’est pas le cas partout et il faut le préserver !!

    Merci à vous toutes et tous d’être là avec moi ! 

    flo4.jpg

    Je tiens à saluer particulièrement Martine et Dominique qui donnent sans compter !!