En direct du Conseil APF du département - Page 3

  • Portes Ouvertes du 18 janvier 2013

     

    voeux politic.jpg

    C’est avec grand plaisir au nom de l’APF 21 que nous avons été heureux de vous accueillir ce Vendedi 18 Janvier à la Délégation Départementale de Côte d’Or.

     Je tiens tout d’abord à vous remercier tous d’avoir fait le déplacement, et ce malgré le temps, pour passer ce moment de vœux avec nous.

    Merci à :

    M. Laurent GRANDGUILLAUME, Député

    Mme Kheira BOUZIANE, Députée

    Mme Emmanuelle COINT, Présidente de la Commission des Affaires Sociales du Conseil Général

    Mr Alain MILLOT, Conseiller Général, 1e’r adjoint à la ville de Dijon

    Mr José ALMEIDA, Maire Adjoint de Longvic, Vice Président du Grand Dijon

    M. Patrick MOREAU, Président de la Commission des Transports du Grand Dijon

    Mr GOURNAY, DDT Adjoint au Responsable Habitat, Chargé de l’Accessibilité

    Mr BOUSHAREL, SNCF Gare et connexion agence Bourgogne  

    Mr TUIZAT Michel, UNAFAM

    Mme Marie-Claude BRENOT, AVH

    M. Daniel BLATRIX, ADAPEI et Groupe Polyhandicap France

    Le CREAI

    Et vous tous chers amis adhérents, élus du conseil départemental, bénévoles, donateurs, salariés de l’APF.

    Je vous souhaite une très Bonne Année 2013 remplie de joies, de douceur et de solidarité pour vivre ensemble une Année Riche en Projets !

     _ Quelques mots tout d’abord sur l’année 2012

    Evidement, on se rappellera de cette année comme l’année des élections et l’APF n’y a pas échappé puisque les Conseils Départementaux ont été renouvelés.

    Un nouveau Conseil Départemental 21 a été élu. Je remercie le conseil de m’avoir fait confiance en m’élisant représentant (Bruno Aubertin). Je suis secondé par Martine Maudonnet qui, avec Dominique Paris, représentent la Délégation au Conseil APF de la Région Bourgogne.

     Toujours au sujet élection ! Laëtitia Petitjean a été élue par les jeunes de l’APF Bourgogne pour les représenter à la Commission Nationale APF des Jeunes.

    L’APF et bien entendu l’APF 21, sont restés mobilisés et le restent sur la question des ressources, avec des contacts plus insistants auprès du nouveau gouvernement !

     L’année a bien sûr été marquée par la Disparition du Service Social, mais la délégation a continué de répondre aux nombreuses sollicitations, avec peu de moyens mais avec une grande détermination et à commencer à réfléchir à un Dispositif d’Accueil Individualisé.  

    ap70- 80.jpg

    - 2013

    L’APF fête cette année ses 80 ans « Appels d’hier, défis d’aujourd’hui »

    et la Délégation Départementale fête également ses 70 ans d’existence sur nos terres de Côte d’Or.

     "Depuis 1933, l’APF s’est construite sur l’intuition de ses 4 fondateurs dont leurs appels résonnent aujourd’hui encore"

    - « Faites-le » la Délégation met en place un Dispositif d’Accueil Associatif Individualisé Départemental pour répondre aux nombreuses demandes sociales reçues (accès aux droits, demandes de logement, accessibilité, emploi…)

    « Vous pouvez compter sur nous  » pour revendiquer, défendre les droits des personnes en situation de handicap.

    - « Risquer l’impossible » avec de moins en moins de moyens (on échappe pas à la crise!) mais toujours aussi tenace à promouvoir une Société Ouverte à Tous.

     Ces trois appels continuent à donner le souffle à notre association qui s’emploie depuis 80 ans à bouger les lignes, en matière d’accessibilité, d’accès aux droits, d’emploi, de solidarité …. Pour une société inclusive, ouverte à tous !

     En 2013 nous sommes invités :

    - à agir pour une meilleure égalité des chances,

    - à participer activement dans toutes les instances à la politique départementale.

    - à porter le projet associatif « Bouger les lignes » au plus près des réalités de la vie de chacun et chacune d’entre nous !!

     

    "Nous avons aussi une pensée émue pour tous ceux et celles qui nous ont quittés trop vite en 2012"

     


  • EDITO ZOOM de JUIN 2012

    Cher(e)s ami(e)s,

    La mise en place du 4ème Conseil Départemental a eu lieu le lundi 4 juin. Avec trois nouveaux conseillers, 4 femmes et 5 hommes, nous sommes presque arrivés à la parité.

    Le Conseil Départemental, en sa séance du 4 juin 2012,

    A élu :

    brunoetmartine.jpg

             Bruno AUBERTIN,                        Martine MAUDONNET

        représentant départemental  ,                   suppléante 

    A désigné :

    Martine MAUDONNET et Dominique PARIS pour représenter le CD au Conseil de région APF

    Pour la durée de notre mandat (3 ans), nous poursuivrons les chantiers en cours sur l’emploi, l’accessibilité, les transports, la compensation, la défense des droits des personnes…

    Nous continuerons d’être présents dans toutes les instances où nous avons notre place : Maison Départementale de l’Autonomie, commissions…Nous serons attentifs à ce que la scolarisation des enfants soient mieux prise en compte avec des moyens appropriés.

    Nous devons continuer à nous battre pour que notre société devienne de plus en plus inclusive.
    Je tiens aussi à vous rappeler que le conseil départemental est aussi et surtout à l’écoute des adhérents du département. N’hésitez pas à nous contacter, à nous faire part de vos idées !!!

    Restant à votre disposition, je vous prie de recevoir mes sentiments les plus cordiaux

    Bruno Aubertin

    Représentant départemental

  • Assemblée Générale APF

    Le-logo-de-lAPF.jpg

    L'assemblée générale

    de l'APF se tiendra

    le samedi 30/06/2012

    à Auxerre.

     

     Tous les adhérents sont bien sûr conviés à y assister! 

    Un transport est organisé pour les adhérents de la délégation 21

  • DÉBAT POLITIQUE 21 MAI 2012

    pacte2012politic.jpg

    Le Collectif départemental des personnes en situation de handicap, représenté par l'AFTC, l'AFM, l'APF, Trisomie 21 et l'ANPIHM

    A présenté ses questionnements concernant :

    - L’accessibilité : absence d’ascenseurs pour les immeubles R-4 (plus de construction de R+4)

    - La scolarisation : manque d’AVS, pas de professionnalisation, manque de moyens et de formations

    - Manque de financement des adaptations de logement.

    - La compensation du handicap : pas de prise en compte dans la loi de 2005 du ménage, de la préparation des repas, de l’aide à la parentalité / Réduction des aides et des moyens

    - Projet de loi sur le 5ème risque sur la perte d’autonomie quelque soit l’âge et la dépendance

    - Un revenu d’existence décent : revalorisation de l’AAH

    - Accès àla CMU pour les personnes handicapées qui en sont exclus du fait des revenus

    - Aide à la recherche médicale

     

     Présence des candidats :

     

    1ère Circonscription :              

    Stéphanie MODDE  /EELV

    Bernard DEPIERRE / UMP

    Martine LEPEULLE / Front de Gauche

    Laurent GRANDGUILLAUME / PS

    Céline MAGLICA / PS

    Marien LOVICHI / MoDem

     

     2ème circonscription :              

    Pierre Louis MONTEIRO / MoDem

    Rémi DELATTE / UMP

    Stéphane BOUVIER / FN

    E. BIOT, Directrice de campagne de Pierre PRIBETICH / PS

     

    3ème circonscription :

    Christophe BERTHIER, suppléant d’Isabelle LOS MAILLARD / MoDem

    Kheira BOUZIANE / PS PRG

     Tous les candidats ont été à l’écoute des demandes et des besoins des personnes en situation du handicap, avec plus ou moins de réactivités, d’engagements, d’idées nouvelles, en lien avec le programme de leur parti.

    La plupart ont remercié les associations de cet échange qu'ils ont trouvé intéressant et constructif et ont ainsi une meilleure connaissance des besoins et des attentes :

    - les aberrations de la loi de 2005 (par ex : l’auxiliaire de vie peut aider au repas mais ne peut pas préparer le repas, un parent handicapé peut se faire aider mais ne peut pas solliciter d’aide pour ses enfants…),

    - les manques (le manque de formation des auxiliaires de vie scolaire à un accompagnement personnalisé, des enseignants, les  contrats précaires des AVS…),

    - les difficultés (manque de moyens pour les aides, l’accès aux soins …),

    - les problèmes d’accessibilité (transport, logement…),

    - le désengagement de l’Etat, par ex., sur les mesures d’aide à l’embauche et à la formation des personnes en situation de handicap,

    - l’absence de coordination des différents dispositifs, la prise en compte d’une revalorisation des minima sociaux (l’AAH étant en dessous du seuil de pauvreté) !! 

    Les associations s’engagent à rencontrer les députés élus pour leur rappeler leurs engagements, leurs réflexions…et les inciter à mieux prendre en compte les besoins des personnes en situation de handicap dans toutes les lois où ils devront prendre position.  

    tous-ensemb3.jpg

    Oui à la liberté = un environnement sans obstacles, pour tous !

    Oui à l’égalité = une vie sociale et citoyenne pour tous !

    Oui à la fraternité = une solidarité pour tous, avec tous !